Renseignement au 87 375 173

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon

© 2023 by Grace Homecare. Proudly created with Wix.com

 

 

CHARTE DES DROITS ET LIBERTÉS DE LA PERSONNE ÂGÉE DÉPENDANTE

 

L'ensemble de la population doit être informé des difficultés qu'éprouvent les personnes âgées dépendantes.

Article 1 - CHOIX DE VIE

Toute personne agée dépendante garde la liberté de choisir son mode de vie.

Article 2 - DOMICILE ET ENVIRONNEMENT

Le lieu de vie de la personne âgée dépendante, domicile personnel ou établissement doit être choisi par elle et adapté à ses besoins.

Article 3 - UNE VIE SOCIALE MALGRÉ LES HANDICAPS                                                                 

Toute personne âgée dépendante doit conserver la liberté de communiquer, de se déplacer et de participer à la vie de la société.

Article 4 - PRÉSENCE ET RÔLE DES PROCHES

Le maintien des relations familiales et des réseaux amicaux est indispensable aux personnes âgées dépendantes.

Article 5 - PATRIMOINE ET REVENUS

Toute personne âgée dépendante doit pouvoir garder la maîtrise de son patrimoine et de ses revenus disponibles.

Article 6 - VALORISATION DE L'ACTIVITÉ

Toute personne âgée dépendante doit être encouragée à conserver des activités.

Article 7 - LIBERTÉ DE CONSCIENCE ET PRATIQUE RELIGIEUSE

Toute personne âgée dépendante doit pouvoir participer aux activités religieuses ou philosophiques de

son choix.

Article 8 - PRÉSERVER L'AUTONOMIE ET PRÉVENIR

La prévention de la dépendance est une nécessité pour l'individu qui vieillit.

Article 9 - DROIT AUX SOINS

Toute personne âgée dépendante doit avoir, comme toute autre, accès aux soins qui lui sont utiles.

Article 10 - QUALIFICATION DES INTERVENANTS

Les soins que requiert une personne âgée dépendante doivent être dispensés par des intervenants formés, en nombre suffisant.

Article 11 - RESPECT DE LA FIN DE VIE

Soins et assistance doivent être procuré à la personne agée en fin de vie et à sa famille.

Article 12 - LA RECHERCHE : UNE PRIORITE ET UN DEVOIR

La recherche pluridisciplinaire sur le vieillisement et la dépendance est une priorité.

Article 13 - EXERCICE DES DROITS ET PROTECTION JURIDIQUE DE LA PERSONNE

Toute personne en situation de dépendance devrait voir protéger non seulement ses biens, mais aussi sa personne.

Article 14 - L'INFORMATION, MEILLEUR MOYEN DE LUTTE CONTRE L'EXCLUSION

CHARTE DU RESIDENT

Toute personne est libre de choisir l'établissement qui la prendra en charge, dans la limite des possibilités de chaque établissement. Il peut être  adapté aux personnes malades d’Alzheimer ou apparentés, selon le mode d’hébergement choisi.

L’établissement garantit la qualité de l'accueil, des traitements et des soins dont il a la charge.

Il est attentif au soulagement de la douleur et met tout en œuvre pour assurer à chacun une vie

Digne, avec une attention particulière à la fin de vie.

L'information donnée au patient doit être accessible et loyale. La personne hébergée participe aux choix thérapeutiques qui la concernent dans la limite de ses possibilités établie par l’autorité compétente possibilités elle peut se faire assister par une personne de confiance qu'elle choisit librement.

Un acte médical ne peut être pratiqué qu'avec le consentement libre et éclairé du patient. Celui-ci a le droit de refuser tout traitement. Toute personne majeure peut exprimer ses souhaits quant à sa fin de vie dans des directives anticipées. Le tout dans la limite de ses possibilités établie par l’autorité compétente.

La personne hébergée peut, sauf exception prévues par la loi, quitter à tout moment l'établissement après avoir été informée des risques éventuels auxquels elle s'expose.

La personne hébergée est traitée avec égards. Ses croyances sont respectées. Son intimité est préservée ainsi que sa tranquillité.

Le respect de la vie privée est garanti à toute personne ainsi que la confidentialité des informations personnelles, administratives, médicales et sociales qui la concernent.

La personne hébergée (ou ses représentants légaux) bénéficie d'un accès direct aux informations de santé la concernant. Sous certaines conditions, ses ayants droit en cas de décès bénéficient de ce même droit.

La personne hébergée peut exprimer des observations sur les soins et sur l'accueil qu'elle a reçu. Toute personne dispose du droit d'être entendue par un responsable de l'établissement pour exprimer ses griefs et de demander réparation des préjudices qu'elle estimerait avoir subis, dans le cadre d'une procédure de règlement amiable des litiges et/ou devant les tribunaux.

CHARTE DE BIENTRAITANCE

 

                                

RESPECTANT LE RESIDENT COMME UNE PERSONNE A PART ENTIERE,

  • Je m'engage à rechercher et respecter ses habitudes de vie.

  • Je m'engage à maintenir et à préserver son autonomie.

  • Je m'engage à réévaluer ses besoins et ses envies, en équipe, et à adapter ma prise en soins.

  • Je respecte le refus du résident pour certains actes, tout en le sollicitant.

  • Je m'engage à rechercher toute forme de douleur (physique et morale) et à la soulager.

  • Je m'engage à être attentif au sentiment de solitude et d'isolement.

  • Je m'engage à proposer des activités et animations adaptées, sans les imposer.

  • Je m'engage à rendre accessibles les informations par une communication adaptée.

  • Je m'engage à accompagner le résident et son entourage dans son parcours de vie.

 

 

      

La Direction et l'équipe d'encadrement du Fare Ora Tahiti

               Vous souhaitent un agréable séjour

LES DEVOIRS DU RÉSIDENT ET DES VISITEURS

 

Durant votre hébergement ou votre visite, vous allez côtoyer d’autres résidents et des personnels de l’établissement. La vie collective et le respect des droits et des libertés impliquent une attitude qui rend la vie commune agréable : délicatesse, politesse, courtoisie, convivialité, solidarité …

 

A) Les règles de savoir vivre

Pour votre confort et celui de tous, quelques règles de savoir vivre sont à respecter :

– Usez avec discrétion des appareils de radio, téléviseur, baladeur, portable…,

– Evitez les conversations trop bruyantes,

– Evitez les visites en groupe (pas plus deux personnes par chambre),

– Respectez les mesures d’hygiène et les consignes de sécurité,

– Abstenez vous de fumer. Le décret n°2006-1386 du 15 novembre 2006 interdit et  réprime l’usage du tabac dans les lieux affectés à l’usage collectif,

– Ne laissez aucun objet apparent dans votre chambre ; l’établissement décline toute responsabilité en cas de perte, de vol ou de détérioration,

– Ne détériorez pas les locaux ni le matériel mis à votre disposition,

– Soyez patient lorsque vous effectuez une demande, on ne peut pas toujours y répondre rapidement, mais nous faisons au mieux soyez certain.

– Soyez ponctuel lorsque vous avez un rendez-vous,

– Soyez courtois avec les  personnels, sachez que ce sont des professionnel qui exerce leurs compétences selon un cadre et des procédures,

– Merci de respecté la hiérarchie pour vos doléances.

– Soyez courtois également avec les autres patients et visiteurs

 

B) Les règles d’hygiène

Lorsque vous êtes  malade et que vous devez subir  des examens, les règles d’hygiène revêtent une importance toute particulière:

-Une hygiène corporelle satisfaisante pour vous et votre entourage est nécessaire (prendre une douche par jour, se laver les mains au savon en sortant des toilettes, veiller à une bonne hygiène bucco-dentaire…)

-Par mesure d’hygiène, évitez de stocker  des produits alimentaires périssables dans votre chambre.

C) Quelques règles de sécurité

Pour la sécurité et la santé de tous,  il vous est interdit :

– De fumer  dans l’enceinte de l’établissement

Il est formellement interdit de  fumer dans les établissements recevant du  publics (décret n°92-478 du 29 mai 1992).

Si vous éprouvez des difficultés à vous abstenir de fumer, rendez vous dans les espaces aménagés à l’extérieur des bâtiments.

Des réunions d’information et des consultations individualisées d’aide au sevrage peuvent vous être proposées  selon les modalités suivantes :

– le médecin réfèrent de l’établissement vous propose de faire un premier pas vers l’arrêt du tabac,

– vous êtes vous-même demandeur.

Dans les deux cas, vous êtes accompagné par les personnels de l’établissement.

– D’apporter ou se faire apporter des boissons alcoolisées

– Se faire remettre des vivres, boissons ou médicaments

Dans votre intérêt, il est déconseillé de vous faire remettre boissons ou aliments sans l’avis du médecin et de la diététicienne.

Si votre santé impose souvent un régime alimentaire particulier lors de votre hospitalisation. Le non respect de ce régime peut présenter un danger.

 

L’établissement décline toute responsabilité concernant les effets indésirables liés aux médicaments et aux vivres provenant de l’extérieur.

– D’introduire des animaux dans l’établissement

 


          

Le mot de la direction :

La vieillesse est une étape de l'existence pendant laquelle chacun doit pouvoir poursuivre son épanouissement.

Même si un petit nombre de personnes âgées reste autonome et lucide jusqu'aux derniers instants de sa vie, l'ensemble des personnes accueillies fait l'objet des plus grandes attentions.

L'apparition de la dépendance, quand elle survient, se fait à un âge de plus en plus tardif. Cette dépendance peut être due à l'altération de fonctions physiques et/ou à l'altération de fonctions mentales.

Même dépendantes, les personnes accueillies doivent continuer à s'épanouir au sein de la communauté d'une institution. Elles doivent continuer à y exercer leurs droits, leurs devoirs et leurs libertés conformément aux règles de vie interne énoncées dans le règlement de fonctionnement du Fare Ora Tahiti. Ainsi, elles trouveront leur place dans la collectivité de l'établissement et garderont celles qu'elles ont dans le voisinage, au contact des autres générations (le personnel, leur famille, la population) et dans le respect de leurs différences.